« Tu ne devrais pas avoir honte de ta différence, mais honte de ceux qui n’acceptent pas ta différence. »

Avec des « si » différents

J’ai toujours eu une façon de penser différente des autres. Des envies différentes. Une façon de vivre différente. S’en suivent le regard des autres, les jugements en face ou dans ton dos, la jalousie. Et la différence, il y a des jours où il est difficile de la supporter.

Si tu : 

 Ne fumes pas : tu n’es pas normal

Ne bois pas : tu n’es pas normal

N’as pas les cheveux longs : tu n’es pas normal

 N’as pas 150 amis : tu n’es pas normal

 Ne vas pas en boite : tu n’es pas normal

 Aimes ton travail : tu es encore moins normal

Ah. Je ne savais pas qu’il y avait une chartre, un règlement de la vie que je devais avoir. Et à priori qu’on devait tous faire pareil, tous avoir la même. Ah.

On perd déjà notre liberté d’expression mais doit-on perdre notre liberté de vivre la vie qu’on a envie d’avoir? Liberté de nos choix?…

Le plus drôle dans tout ça, c’est quand des personnes te font des réflexions sur tes choix, ta façon de vivre ta vie, qu’ils te disent quoi faire et que tu analyses leurs conseils qu’ils ont fait avec la vie qu’ils ont, c’est assez pathétique. Alors je vois trois options :

Ils veulent qu’on soit malheureux comme eux, avec leurs choix ?

Ils réalisent pas le niveau de leur connerie, de leurs mauvais choix ?

Jalousie.

Et si, chacun s’occupait de ses affaires. Et si, on nous laissait faire. Si, vous acceptiez la différence. Et si, on ne jugeait plus. Et si, on se donnait les moyens d’être qui on veut être. Si, on était plus ouvert d’esprit. Et si, on ravalait notre jalousie, car finalement tout ça, c’est juste de la jalousie mal placée. Puis si, vous analysiez vos vies au lieu de celle des autres 🙂

Parce que la différence c’est important, ça rend intéressant. Le monde serait triste si on était tous pareil.

Rendez-vous sur Hellocoton !