Avec le sourire

L’auto-persuasion ?

Je ne sais pas vous, mais quand ça ne va pas je me répète en boucle ces phrases dans la tête et même parfois à voix haute « ça va aller ça va aller ça va aller ça va aller » « ce n’est rien » « tout va s’arranger » mais genre multiplié par mille. (Oui oh ça va je ne suis pas la seule à parler toute seule tout haut) Comme ci, en le disant ce qui m’inquiète, m’angoisse, me rend triste, tout ça, allait disparaître.

On a tous des petites habitudes, des tics qu’on utilise plusieurs fois par jour, mais il y a quelques temps je me suis rendue compte que moi c’était ça, ces mots en boucle. Je ne sais pas si c’est une façon de positiver (encore? Je positive beaucoup dans ce cas alors) (qui aurait cru?) ou si c’est juste pour oublier ce qui me dérange. C’est un peu comme une piqure, une dose de courage, de confiance, on se rassure et hop. Comment ces trois mots pourraient avoir un réel impact sur le moral. On y croit et ça marche? Ou on essaye juste de fermer les yeux sur quelque chose ? Comme Alison dans Pretty Little Liars et son « Je suis Ali et je suis fabuleuse » elle pense qu’elle est fabuleuse donc elle l’est?! (À voir, elle est quand même traqué par un mystérieux A) (C’est même pire dans la version livre, c’est sa jumelle diabolique qui la tue) (C’est bon j’ai terminé avec Pretty Little Liars).

« L’estime personnelle ne suffit pas pour tout accomplir.
Mais sans cela, rien n’est impossible »
Gloria Steinem

Si on en croit certains mordus du « positivisme » et certains professionnels, être optimiste mènerait forcément à la réussite. On s’auto-influencerait. Ou à l’auto-destruction. (LOL)

On fait quoi? On y croit quand même? Parce que bon, y croire ça ne peut pas faire de mal après tout.

Bitch please, I'm fabulous (2)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 thoughts on “L’auto-persuasion ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *