Le trac du nouveau lecteur

13 novembre 2018

J’ai commencé ce blog il y a maintenant 4 ans. Avec quelques pauses. Au tout début j’avais prévenu mes parents que j’avais un blog mais qu’il serait secret. J’entendais par secret : personne de mon entourage ou de ma famille auraient accès à ce blog. Mais mon blog n’est plus vraiment secret depuis que mon chéri a balancé l’info en plein repas de fête des mères.

Le trac du nouveau lecteur

Le trac du nouveau lecteur

Pourquoi secret? Ceux qui auront lu quelques articles auront vu que je confie pas mal de choses assez personnelles, dont mon entourage, ma famille, n’étaient sont pas forcément au courant. Ou, un peu mais pas complètement. Parce que j’avais honte, ou que je n’assumais pas, bref.

Je voulais aussi pouvoir bloguer librement. Je ne voulais pas être bloqué , je voulais pouvoir parler de ce que je voulais comme je le voulais. Que mon blog soit mon défouloir. L’endroit où je peux écrire mes maux. Être totalement libre, sans barrière. Je ne voulais pas que l’on me juge. Qu’on juge ma façon d’écrire. Mon blog, ou juste moi.

À lire aussi Écrire c’est ranger le bordel qu’on a dans sa tête

Libérée, délivrée ? 

Pas tant que ça au début. Au beau milieu du repas de la fête de mères avec mes parents et la maman de mon chéri, ce dernier déballa tout et donna même l’adresse du blog. Au début j’étais pétrifiée. J’étais aussi à l’aise que si j’avais dû me mettre à poil devant eux. (C’est pour dire). Depuis ce sentiment est passé assez rapidement. (Heureusement). J’ai finalement été touché par leur retour sur mes articles.

Mais. Oui il y a un mais.

Le trac du nouveau lecteur

Mille inconnus pourraient venir découvrir mon blog ça ne me poserait strictement aucun problème. Car, justement ces inconnus je ne les connais pas. Ce qu’ils pensent, ne m’inquiète pas plus que ça.

Le souci, ce sont les gens que je connais plus ou moins. Même de loin. Je le cache moins ce blog. Donc forcément des connaissances le découvre. Et ça me fiche la trouille. La trouille de ce nouveau regard sur ce que je fais, ce que j’écris, de ce qu’ils en pensent, eux justement. Sur ce que j’écris. Il y a encore cette peur d’être jugée.

À lire aussi Le regard des autres

Le trac du nouveau lecteur
Rendez-vous sur Hellocoton !

38 réponses à “Le trac du nouveau lecteur”

  1. Elisa dit :

    Je suis comme toi, c’est pour ça que le blog que je tiens depuis un an est anonyme…

  2. Aline dit :

    Comme je te comprends !! Je me suis aussi lancée dans l’aventure du blog et j’avoue que les regards des proches sont plus impressionnants que ceux de parfaits inconnus…. En même temps, cela permet de montrer des facettes de notre être que nos proches apprécient de connaître mais qu’on ne leur livrerait probablement pas d’une autre façon. Du coup, ils se sentent plus proches de nous et c’est aussi agréable 🙂

  3. Nat dit :

    Je suis comme toi! Et c’est pareil avec les réseaux sociaux. Comme tout est connecté pour que tes contacts te retrouvent j’ai peur que mon entourage, nouveaux collègues etc… me découvrent sur instagram et découvrent que j’ai un blog…

    L’angoisse!

  4. annie dit :

    J’avoue que le regard des proches me pétrifie et me déçoit parfois. Car ils se font une idée de moi que je ne trouve pas vraie. Parfois, les questions ou la façon de me décrire (« ah machin elle est toujours comme ça ») me sidère car je trouve ça rapetissant. Bref, j’ai caché beaucoup de mes activités à mes proches. Et je comprends que c’est pas évident de dévoiler des facettes plus intimes, car parfois, les proches peuvent engager la conversation sur un sujet qu’on a abordé en leur absence et ils pensent qu’on pense ainsi alors que ce n’est pas vrai…. bref… j’ai pas de blog, et si j’en avais un, je le cacherai lol

  5. Karine dit :

    Un blog c’est un peu comme un journal intime… on se confie sans vraiment savoir à qui… cher journal ou cher lecteur au final c’est un peu pareil…
    Mais poser un visage sur ce fameux lecteur, d’autant plus si ce c’est celui de son père ou sa mère, peut être déstabilisant, perturbant!
    Je comprends donc ton envie de « blog secret »… même si finalement, une fois le fameux secret éventé tu le vis plutôt bien…

  6. Je me suis lancée aussi dans l’aventure du blogging mais tous nos proches ont été averti et sont nos premiers fans… Bizarrement, j’aime avoir leurs retours, en direct. Car finalement je ne sais pas qui lit mon blog, si ça plait ou pas et au moins avec mes proches, j’ai des réactions immédiates. Par contre, je suis mortifiée de trac à chaque fois que je poste sur Instagram. Sans doute parce que je maîtrise très mal ce réseau, je ne sais pas, mais c’est toujours un questionnement terrible à chaque choix de photos, légendes etc…
    Mais je comprend que tu aies cette appréhension face à tes lecteurs proches, ton blog est aussi plus « personnel » que le nôtre 😉

  7. Article juste parfait c’est vrai que c’est une étape de passer de l’anonymat à l’ouverture réelle du blog aux gens qu’on connais. Ca fait seulement quelques mois que j’ai créer une page facebook sur laquelle j’ai invité ceux que je connais et au final j’ai de nombreux retours positifs 🙂 et parfois même si certains articles sont plus intime ca ne me gêne plus, je pense qu contraire que ça peut faire écho à ce qu’ils vivent 🙂

  8. Laurence dit :

    Je te comprend, je me suis longtemps posé la question de l’anonymat ou non, tout compte fait je en l’ai pas fait, mais du coût je me retient peut être de parler de certains sujets à cause de cette peur du jugement, je pense qu’à force on apprend à faire avec. 🙂

  9. Coucou, je suis comme toi…d’ou mon blog anonyme ! j’espère qu’un jour je saurais dépasser tout ceci et prendrais mon courage à deux mains ! Que des gens que je ne connait pas lisent mon blog et me fassent leur retour ne me pose aucun problème, bien au contraire, mais j’ai peur du regard de ceux que je connais…Belle journée 🙂 !

  10. celine dit :

    Ne te mets pas de pression et vis ta passion. Et surtout continue d’écrire

  11. Lola dit :

    Hello ma belle,

    N’aies pas peur, sois toi-même. Si la passion ressort au travers de tes articles, ils le resentiront aussi !

    à tres vite,
    Lola
    http://goodmorninglola.com/

  12. Je te comprends !! Moi tous mes proches étaient au courant dès le départ de mon blog, à la limite c’est plus facile comme ça, si tu dois te censurer, autant le faire dès le début (par exemple mon article sur les vacances en famille cet été, j’ai vachement censuré, j’ai omis les passages où je me faisais chier comme un rat mort, où tout le monde me casser les bonbons et où on me foutait des gros vents quand je parlais, j’ai noté que le positif ou les moments marrants, alors que clairement, ce genre de vacances, c’est plus jamais, même si on devait me payer).

    Bref, c’est pas toujours évident de bloguer en sachant que des gens proches nous lisent, surtout si le blog est déjà lancé depuis un moment et que tu as toujours mis des choses très perso dedans 😉 Comme tu dis, c’est moins difficile quand ce sont des inconnus qui nous lisent ;)))

  13. Je te comprend totalement ! J’étais pareil au début, alors que je parle de livres sur mon blog, donc moins personnel !
    Mais j’avais cette peur que mon entourage me taquine sur mes avis sur mes livres ou ce que je lis ^^ ! Au final, ils l’ont découvert petit à petit et maintenant, toute ma famille est au courant et je ne me cache plus lorsque je rencontre quelqu’un 🙂 Ma famille me lit régulièrement et beaucoup de mes tantes et cousins / cousines attendent mes nouvelles chroniques chaque semaine et pioche dans mes chroniques pour choisir leurs prochaines lectures ! 🙂

    Ce n’est que du plus maintenant 🙂
    Bisous

  14. salomé dit :

    Tout pareil ! Ca me rassure de ne pas être seule à avoir ce sentiment. Mon amoureux me dit que c’est paradoxale, alors voir une autre personne qui ressent pareil, ca me fait « plaisir » 😉
    Pas grand monde n’est au courant et même lorsque je fais mes photos, je me cache pour les faire :/
    Pourtant je n’arrive pas vraiment à dire ce qui me bloque à part « la peur d’être jugée » 🙁

  15. Je comprends tout à fait ta pudeur et la volonté à l’origine de garder le secret. Mais être porté par des personnes qui t’aiment et te soutiennent est tout autant important. Personnellement ce qui me choque toujours ce sont les gens que je ne connais pas et qui semblent beaucoup me connaître car ils sont lecteurs… c’est génial et effrayant à la fois 🤪

  16. Rose Capsule dit :

    Je me suis beaucoup reconnue dans ton article ! Au début, je n’avais pas l’intention que ma famille le découvre, même si je n’y ai jamais abordé des choses très personnelles finalement. Je ne sais pas pourquoi, j’avais peur des retours que je pouvais avoir, que ma famille voit mes créations ou plus globalement mon univers et qu’ils émettent un jugement dessus (dans la « vraie vie », je n’aime pas trop mettre en avant mes créations 🙈 Oui oui, c’est totalement contradictoire).Puis finalement, j’ai fini moi-même par cracher le morceau car de toute manière, quelqu’un aurait fini par le savoir !
    Ce serait mentir de dire qu’il n’y a eu aucun jugement, mais au moins cela m’a appris à passer au-dessus, à gagner un peu en confiance par rapport à ce que je fais et à assumer pleinement mon blog et mon univers -chose qui n’était franchement pas gagnée-. Un mal pour un bien ! 🙂

  17. Mindandbeauty dit :

    Hello !
    C’est normal que tu aies peur si tu te livres sur des choses qu’ils ne savent pas.
    De mon côté, quand j’ai lancé mon blog avec mon amie miimy, on a été tellement surprises de voir tout l’amour et l’encouragement que nos entourages nous ont portés. C’était au delà de nos espérances. Il y a quelques années j’aurais eu peur mais aujourd’hui je sais pas, j’aime tellement écrire que je ne pense absolument pas à ce qu’ils penseront derrière. Et d’ailleurs je ne pense pas que mes proches lisent tous mes articles haha.
    Tia

  18. Hello,

    Comme je te comprends, ma mère a su aussi pour mon blog et en pensant bien faire elle s’est abonné à ma Newsletter ce qui fait qu’elle est au courant dès que je sors un article et qu’elle les lit tous ! J’avoue que ça me freine sur certains sujets mais je commence à m’y faire.
    Mon blog est encore un petit peu secret mais mon compte instagram est beaucoup plus connu autour de moi sans que cela soit volontaire. Au départ j’étais pétrifiée quand on m’en parlait. Il y a 2 ans un ami de mon chéri qui est assez moqueur m’a sorti un truc du genre  » après toi File à Paillette ». Moi aussi j’avais l’impression que l’on m’avait vu toute nue ! Maintenant Fille à Paillette, mon blog, mon insta c’est un peu mon bébé, j’ai monté mon auto entreprise, je commence à vivre grâce à tout ce travail que je fourni et j’en suis plutôt fière au final. Je ne suis plus gênée quand on m’en parle (sauf les personnes qui sont souvent malveillantes mais j’essaye d’en avoir le moins possible dans mon entourage). Enfin je te raconte un peu ma vie, sorry, mais ton article m’a beaucoup parlé. En tout cas tu peux être très fière de ce petit monde que tu as crées, il est top !

    Des bisous

    Morgane ✨

  19. Emeline dit :

    Je comprends tout à fait ce que tu ressens! Quand j’ai commencé mon blog, c’était vraiment une crainte aussi mais petit à petit mon envie de parler de certaines choses à pris le dessus et en plus, je me suis rendue compte que mes proches me soutenaient quand j’étais honnête alors j’ai foncé!! En tout cas, super sujet, on en entend pas beaucoup parler je trouve donc c’est cool! Super article, merci!

  20. Justine dit :

    Je te comprends tellement… Mais aie confiance, tu mets tout ton coeur dans ton blog et si on le critique, alors c’est juste qu’on ne mérite pas toutes les belles choses que tu as à offrir 🙂 <3

  21. vero dit :

    De toute façon quoi qu’on fasse on sera forcément jugée, que ça revienne nos oreilles ou non alors fais ce qui te plait et n’écoute personne, (même pas moi…lol)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Parenthese d'Or - Tout droit réservés
%d blogueurs aiment cette page :