Je me suis soudainement demandée l’impact que pouvait avoir les réseaux sociaux sur notre vie. Je fais partie de cette génération, qui petite, n’avait pas tout ça. Mais maintenant?

L’impact des réseaux sociaux sur notre vie ? 

Maintenant un enfant de 4 ans connait snapchat et facebook. Et je trouve ça assez triste. Surtout quand celui de 5 ans me sort, qu’il regarde youtube sur le téléphone à maman, tu sais des vidéos de bagarres, ou de tueurs. Ah oui, super. J’ai oublié de dire qu’il faisait des cauchemars la nuit. (?). Puis il y a ceux qui ne savent pas quoi faire d’autre que jouer sur le téléphone de papa ou de maman. Jouer dehors, ou jouer avec des jeux, à la poupée, aux polly pockets (la partie préférée de mon enfance c’était jouer aux Polly Pockets), aux petites voitures, c’est révolu. Et c’est bien dommage.

Les adolescents de maintenant ont tout. Pour le meilleur et pour le pire. Ma nièce en a fait les frais il y a quelques années. Oui, parce que les réseaux sociaux restent dangereux. Que ce soit pour des détraqués, des gens malhonnêtes ou ceux qui veulent juste faire du mal. Mon adolescence s’est résumée aux Sims (ce qui n’est pas forcément terrible, mais c’était mon échappatoire). Ceux d’aujourd’hui c’est surtout se soucier de son apparence, avoir le dernier téléphone, ordi, tablette, jeux vidéos et faire des selfies sur Snapchat. Puis des commentaires très étranges sur facebook : t’as l’air sympa, on s’est croisé, quand tu veux.

À lire aussi C’est seulement du harcèlement moral

Et pour moi alors ?

Je trouve les réseaux sociaux importants, surtout pour mon blog. J’utilise énormément Pinterest, Facebook et Twitter pour partager mes articles. Sans eux, je n’aurais pas le moindre visiteur. J’aime Instagram pour partager quelques photos. Par contre, en ce qui concerne Snapchat je n’en peux plus ! Je n’ai d’ailleurs jamais vraiment adhéré à cette application. Quelques semaines seulement, depuis elle ne me sert à rien.

Le pire, c’est le chéri. Collé 24/24 à cette maudite application. Il a les yeux rivé dessus. Il ne passe pas 5mn sans l’ouvrir, que l’on soit à la maison ou pas, une sortie ou pas, qu’on soit en balade, rien n’y fait. S’il pouvait se faire greffer son téléphone dans la main il le ferait. C’est impressionnant, presque désolant parfois.  On s’est même imposé l’interdiction des téléphones à table (oui, à ce point là).  Sinon, inutile de lui parler il n’écoute pas, il regarde ses snaps.

À lire aussi Problème de génération ou de personnalité ?

Je me console en me disant qu’il y a pire. Ceux qui sont l’un à côté de l’autre et qui communiquent par sms.

Avant on profitait des concerts, seul les grands nous gênaient, maintenant on ne profite plus, on film pour partager sur les RS et ce sont tous ces téléphones qui nous gênent.

Avant les couples discutaient en tête à tête au restaurant, maintenant ils sont quatre avec leurs écrans.

Et pour vous les réseaux sociaux c’est quoi ? 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !