Ce que je pense

Mamie a dit qu’il faut pardonner

À la fin de cet article vous risquez, soit de vouloir m’enfermer, vous me jugerez, ou moins faisable mais j’espère quand même, vous me comprendrez. 

Alors voilà, la dernière mamie qu’il me restait est partie. La mère à mon père. On était pas vraiment proche et nous n’avions vraiment pas les mêmes rapports qu’avec celle à ma mère. Mais son départ m’a forcément attristé. Je pense qu’elle m’aimait bien, du moins un peu. J’ai trois souvenirs assez marquants d’elle, le premier ce sont un regroupement de souvenirs où on jouait chez elle avec mes cousins, le deuxième c’est ce discours qu’elle avait eu avec moi petite comme quoi, à cause de sa génération la planète allait mal et irait de plus en plus mal et qu’elle était désolée car c’était ma génération et les suivantes qui allons payer les frais, le dernier souvenir est assez épic, j’étais super super super fière de moi, j’avais trouvé mon premier boulot toute seule comme une grande, LE métier que je voulais faire, certes ce n’était qu’un contrat de un an, mais j’étais si heureuse d’y être arrivée 1) sans piston 2) sans pôle emploi et quand je lui ai annoncé j’ai eu « Ah c’est mieux que rien en attendant autre chose. Oui, il faut dire qu’elle a une grande préférence pour mes cousins qui a ce moment là faisaient quasi tous des études de médecines.

Ces dernières années je n’allais plus trop la voir, car elle me parlait que de mes super cousins, des études de médecines, des diplômes, salaires,des cadres A et du fait qu’ils soient quasi tous chirurgiens, radiologue & co. Toi petite Atsem que tu es bah ça te saoule.

« Mamie a dit qu’il faut pardonner. »

Et je ne suis pas d’accord avec ça, tout ne peut pas se pardonner. Le mensonge, la manipulation, peuvent être impardonnable à un certain point. Alors quand j’ai entendu ce que j’ai entendu pendant la messe (d’ailleurs pendant une messe on est pas censé parler que du mort et non remercier seulement certains de ses petits enfants?) en sachant ce que je sais j’ai comme une envie de faire des bons. Et vous aussi si vous saviez vous feriez des bons. (Je dis ça je dis rien quand c’est quand même allé jusqu’à la tentative de suicide d’une personne de cette même famille, vu le niveau de méchanceté) (mais j’ai rien diiiiiiit) Oui mais Mamie a dit qu’il fallait pardonner. Bah non. Une Mamie ça dit aussi parfois des conneries (quoi?).

Pendant de longues années j’ai pensé qu’il y avait eu un échange à la maternité et que je n’étais pas dans la bonne famille, ce qui pouvait expliquer pourquoi je me sentais si incomprise et pourquoi je n’avais pas la même notion de famille qu’eux. Mais en fait non, il paraitrait que c’est juste de la bêtise humaine (ou inhumaine?).

Bref, j’ai appris que dans cette famille, pour réussir à être aimé, il fallait être faux, il faut savoir mentir, trahir, être manipulateur. Ne sachant pas faire tout ceci… Bonjour, je peux être adoptée? (mais avec moi j’emmène mes parents et mon frère d’accord?)(Parce que eux ils ne sont pas comme ça)

Double bref, j’ai réalisé en écrivant ça que c’était finalement une bonne chose parfois de ne pas être vraiment aimé par sa famille. (Non je ne suis pas folle)(pas trop).

(Levez la main si vous aussi vous avez une famille spéciale)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 thoughts on “Mamie a dit qu’il faut pardonner”

  1. Ton article m’a beaucoup touché et je me reconnais dans une part de ton article.. Je te félicite d’avoir eu le courage de l’écrire, car ce n’est pas toujours simple d’évoquer ses ressentis par rapport à la famille sans craindre d’être jugée..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *