Le silence avec des chats c’est suspect

4 février 2020

Je sais qu’en tant que parents vous avez eu au moins une fois ce sentiment avec vos enfants, trop de silence, c’est suspect. Et bien moi c’est ça, le silence avec des chats c’est suspect. Enfin surtout avec Gribouille.

À voir aussi Les chats c’est comme les enfants

Le silence avec des chats c’est suspect

Il était calme dans sa chambre en train de jouer, ou de faire un dessin sur son petit bureau. Rien d’inquiétant. Vous vaquez à vos occupations, lessive, repassage, faire à manger, ranger, ménage. Quand soudain, là ça fait trop longtemps que vous ne l’avez pas entendu et là c’est le drame. Il a arrêté de dessiner sur sa feuille mais à décoré les murs de sa chambre.

Le silence cachait qu’en fait il se faisait un masque capillaire et corporel avec de la pâte à tartiner. (Celle-là c’est du vécu pour ma soeur). Ou alors il a eu une envie de jouer au coiffeur, mais avec avec ses cheveux…

Et bien moi, j’ai cette même inquiétude avec Gribouille, quand c’est calme trop longtemps.

Le silence avec des chats c'est suspect

Sauf que je n’ai pas tout à fait les mêmes bêtises. Bon pour n’en citer que quelques unes…. Il mangeait mes plantes, a fait un trou énorme dans mon ancien sommier. Gribouille ayant un petit creux à manger le fil de mes écouteurs et le câble de mon vélo elliptique. Il a cassé deux verres et deux vases. Déchiqueté un rouleau de papier toilette. Assassiné un poisson. Et pour finir, il est responsable du malaise du sapin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réponses à “Le silence avec des chats c’est suspect”

  1. Nono dit :

    Hahaha je reconnais bien mon chat à travers ton article ! En ce moment, le mien a une lubie, c’est de jouer avec des bouchons d’oreilles qui se trouvent dans une boîte sur ma table de nuit, c’est une vraie obsession dès qu’il rentre dans la chambre.. ! XD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Parenthese d'Or - Tout droit réservés
%d blogueurs aiment cette page :