L’endroit où je me sens bien

2 avril 2019

Il y a un endroit où je me sens particulièrement bien depuis quelques temps. Un endroit où je me sens moi. Comme un petit cocon paisible. Et cet endroit n’est pas un lieu. Mais alors, c’est quoi?

L'endroit où je me sens bien

Depuis quelques jours, j’y prends un grand plaisir à m’y rendre. Je m’y sens bien, à ma place. Un endroit où personne ne peut me juger. Enfin si on peut, mais je ne le sais pas. Un endroit, où je peux entièrement être moi. Je peux m’exprimer librement. Dire ce que je pense, ce que je veux. Exprimer des avis. Des expériences. Des mots que j’ai besoin de dévoiler. Bref un endroit où je peux faire ce que j’ai envie.

À lire aussi Écrire c’est ranger le bordel qu’on a dans sa tête

L’endroit où je me sens bien

Je pense qu’à ce stade là, ça commence à devenir évident. Du moins pour moi, c’est là. Cet endroit où je me sens bien, c’est ici, le blog.

Je n’avais pas encore eu ce sentiment, jusqu’à maintenant.

Le blog a été dévoilé au grand jour à ma famille, il y a maintenant bientôt un an. Par mon chéri, au cours du repas de la fête des mères. Sur le coup, j’avais la trouille. Mais maintenant plus du tout. Je me sens encore plus libre qu’avant.

Je ne sais pas pourquoi j’en faisais une affaire d’état de cacher ce blog, car finalement, c’est devenu un soulagement.

Le blog a beaucoup changé “d’habit” et je suis certaine qu’il changera encore. Mais je le trouve de plus en plus joli. Il ressemble vraiment à ce que je voulais. J’ai eu du mal à trouver un thème qui me plaisait vraiment, mais j’ai enfin trouvé.

C’est devenu un plaisir de pouvoir écrire des articles personnels, d’y partager les aventures de Gribouille. Échanger au sujet de la migraine. Des sujets qui me tiennent à coeur. Important ou pas. Et voir qu’ici, je ne suis pas seule à vivre ou ressentir ce que j’écris. Il y a de l’échange, des avis, vos avis. Des visites. Vos mots gentils.

Et je pense que c’est ce qui fait que je me sens bien ici.

À lire aussi Et toi, tu blogues comment?

L'endroit où je me sens bien

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 réponses à “L’endroit où je me sens bien”

  1. catherine dit :

    Ca peut prendre du temps effectivement et ca peut faire peur aussi d’etaler ses pensees au grand jour/au “public” mais pour moi un blog c’est notre chez nous. C’est une partie de nous et l’ecriture en est un des outils. Et meme si on est pas forcement toujours d’accord avec toi ( cf ton article sur je ne suis pas maman mais) ca reste un plaisir de te lire et de lire les aventures de gribouille la fripouille 😉

  2. Elise dit :

    Coucou,
    Je comprends ton sentiment c’est important de se sentir dans cet espace qui est le tien. Moi j’ai encore un peu le syndrome de l’imposteur mais avec le temps ça s’estompe. Par contre je n’ai pas osé dire à tout mon entourage que j’écris sur un blog,la peur du jugement surement…

    En tout cas j’adore suivre les aventures de Gribouille j’ai beaucoup rit en voyant celles avec les fleurs, il m’a rappelé de bons souvenirs lol

  3. yasmine dit :

    Je me retrouve énormément dans ce que tu dis. Mon blog c’est mon cocon,. Ma deuxième vie. Ce qui me permet d’avancer. Et d’ailleurs je t’ai vu le faire. Avec gribouille et tes doutes. Contente que tu es continuer.
    Pour le thème, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai changé. On cherche la perfection c’est normal.

  4. Bravo pour ce lâcher prise, car c’est en fait cela l’effet cocon. Se sentir parfaitement libre dans ce que l’on fait ! C’est marrant parce que l’on se fait souvent toute une montagne en cachant les choses alors que nos proches sont souvent bienveillants 🙂

  5. Josee Cousineau dit :

    Je me reconnais également dans ce que tu écris. Par contre, je me dis que j’ai le droit de… le droit d’écrire et de partager sur mon Cybercarnet, le droit de m’amuser (parce que ça m’amuse), le droit de passer mon temps comme je le veux… bref faire ma vie comme je l’aime!

  6. Julie dit :

    C’est un très bel article, et surtout un bel hommage à ton blog. Moi aussi j’ai eu une période ou je ne me sentais plus vraiment oi sur mon blog, mais ca y est, je m’y sens pleinement bien. Je te souhaite du bonheur sur celui-ci, qu’il tapporte pleins de belles choses.

  7. Je suis heureuse de lire cet article… nos blogs sont souvent comme nos 2èmes maisons et il est tellement important de s’y sentir bien! En dévoilant ton secret, ton homme t’a soulagé d’un poids… tu peux à présent avancer sereinement avec ton blog qui, comme tu le dis, évoluera encore… tout comme toi!
    Félicitations!

  8. Laurane dit :

    J’ai de suite deviné que tu parlais de ton blog pour le lieu 😉
    J’adore te suivre toi et Gribouille !!
    Alors je suis contente que tu te sentes à ta place ici.

    Pour ma part, j’ai le même sentiment pour mon blog.
    Et bizarrement encore plus depuis que je suis passée ” au .com “, mais surtout depuis mon nouveau design, rose.

  9. Ca fait du bien de lire ça, c’est clair que le blog c’est un chez soi que l’on essaye de rendre le plus accueillant possible, pour que les gens aient envie de rester et de revenir !!! 🙂 Mais aussi pour que nous, blogueuse, on ait envie de continuer à partager !!!! 🙂

  10. Oh c’est trop cool de lire ce genre de chose !
    J’ose pas encore en parler de peur des “tu te prends pour qui ?” mais ça me trotte de plus en plus dans la tête … J’y arriverai un jour et peut-être que l’endroit où je me sentirais vraiment bien ce sera aussi le blog 😉

  11. Justine dit :

    Je te confirme le fait que ton blog est de plus en plus joli et c’est toujours agréable de venir te lire. Je te souhaite plein de belles choses et que cet endroit continue à te faire du bien <3

  12. […] Mon blog à quand même été secret pendant trois ans. C’est mon chéri qui l’a découvert en premier. Cela dit je n’avais pas trop le choix, il voyait ce que je faisais et d’ailleurs c’est aussi lui qui l’a dévoilé au grand jour à ma famille, l’année dernière. Mais j’en avais déjà parlé (L’endroit où je me sens bien). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Parenthese d'Or - Tout droit réservés
%d blogueurs aiment cette page :