Les réseaux sociaux : jusqu’où irons-nous?

19 juillet 2019

Les réseaux sociaux ont énormément changé, évolué, ces derrières années. En bien ou en mal, je ne saurais le dire là tout de suite.

Les réseaux sociaux : jusqu'où irons-nous?

À lire aussi : Les complexes à travers les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux : jusqu’où irons-nous?

Quand j’étais adolescente il y avait les premiers blogs, les skyblog. L’époque de MSN, et franchement c’était trop bien d’envoyer des wizz. Puis il y a eu Facebook, Twitter, Tumblr, Instagram, Pinterest, Snapchat…. Et surement tant d’autres à venir.

Facebook, Twitter et Instagram nous ont amené à beaucoup raconter nos vies, sous forme de texte ou en photo. Bon j’avoue que je ne raconte plus ma vie ni sur Facebook ni sur Twitter depuis un moment. Quant a Instagram, je fais le tri. Je ne raconte pas tout, car ma vie privée ne regarde pas tout le monde. Il y a des choses que j’ai envie de partager et d’autres non.

Mais plus on avance, plus on va toujours plus loin. On parle sur Instagram sous forme de story et ça peu aller loin dans les détails de nos vies. Pour raconter notre séance shopping, nos derniers achats à l’épicerie. Les derniers produits de beauté achetés. Bref toutes sortes de choses. Tout ceci en filmant et en décrivant oralement, les produits en question. Moi j’avoue que j’ai beaucoup de mal avec ça, autant faire des vidéos des bêtises de Gribouille m’amuse, prendre une photo d’un truc et écrire quelque chose ça me plaît. Autant me filmer pour raconter un truc ou filmer un truc et parler, je ne suis pas certaine d’apprécier ça. Ce n’est pas “mon truc” mais il en faut pour tous les goûts après tout.

Sauf que je me demande jusqu’où on va aller?

Les réseaux sociaux : jusqu'où irons-nous?

Récemment ce fut la mode, quoique qu’assez courte car je n’en vois plus trop. De filmer son look du jour, mais le filmer en train de s’habiller. Donc au début en sous-vêtements puis tout le processus de l’habillage. Là encore je ne vois pas trop l’intérêt de comment enfiler un pantalon ou un tee-shirt mais bon (attention sarcasme). Alors ÉVIDEMMENT – ne vous énervez pas – chacun est libre de faire ce qu’il veut avec son corps, mais il y a tellement de gens bizarres qui traînent sur les réseaux que moi ça ne me tente pas cette tendance. Ou filmer son démaquillage et sa routine beauté du soir. Je ne suis pas certaine de trouver ce dernier très intéressant. Enfin bon.

Mais internet c’est tellement, tellement, visible? Ces dernières années que je ne sais pas. Se filmer à moitié à poil en sous vêtements je ne sais pas vraiment pas, je trouve ça assez bizarre. Mais oui, chacun est libre de faire ce qu’il veut.

On parle de tout à voix haute. Et parfois c’est bien. On parle de la maltraitance sur les animaux, on parle de l’endométriose, des règles, des culottes menstruelles (même si j’en ai très très très marre de se bourrage de crâne de certaines “influences” pour faire vendre). On parle de cup menstruelle, de pilule, de viol, de poils, des vergetures, d’harcèlement scolaire. Du harcèlement dans la rue. Et tout ceci sans tabou, et c’est vraiment vraiment génial ! On avance enfin.

Mais jusqu’où?

Pour moi il est primordial de garder une part de moi “secrète” si je puis dire. Une part de mystère. Un bout de jardin secret. Que ma vie privée reste privée, au mieux. Donc je ne me vois pas parler de tout tout tout. Je ne veux pas parler des trucs hyper personnels comme ma vie de couple, ma sexualité. Si on dévoile tout, tout notre vie, il nous reste quoi de personnel? Il nous reste quoi de secret? Il reste quoi? La limite ça serait quoi?.

À lire aussi : L’impact des réseaux sociaux sur notre vie

Les réseaux sociaux : jusqu'où irons-nous?
Rendez-vous sur Hellocoton !

25 réponses à “Les réseaux sociaux : jusqu’où irons-nous?”

  1. Je suis d’accord avec toi, je ne me montre quasiment jamais sur mes stories d’ailleurs, et je n’aime pas trop regarder les stories où ça papote… mais j’ai l’impression que c’est ce qui plait le plus aux gens par contre!

  2. Roz Cataleya dit :

    Coucou Aurélie, ahhh là là je viens de faire un grand retour en arrière rien qu’en lisant les mots skyblog et MSN lol 😀
    Je suis entièrement d’accord avec toi en ce qui concerne la vie privée.. je trouve ça tellement important de protéger et garder secret l’intimité de nos relations de couple et familiale !! 🙂

  3. Marie dit :

    J’avoue que ma limite a été bien plus que dépasser sur les réseaux sociaux. Je suis ambivalente avec les réseaux sociaux : à la fois, ils permettent de donner une VOIX et à la fois ils sont source de pollution mentale et pas que incroyable. Finalement, l’usage doit rester modéré. Et bien entendu, il y aura toujours des gens qui font plus que la modération et d’autre moins! Merci pour ce bel article!

  4. Nadia dit :

    Je suis d’accord avec tes propos. On se demande jusqu’où on ira dans se monde ou l’intimité n’existe plus pour certains. Mais si la tendance du ” je parle et je montre tout sans tabous” et avec excès et plus aucun objectif concret explose sur les reseau, cest que ce concept plaît. Il y a donc un public . Finalement, le plus effrayant pour moi cest ce voyeurisme permanent…

    • laparenthesedor dit :

      Mais oui c’est bien ça le pire, si ça marche c’est que ça plait, donc les gens regardent. C’est un peu comme les télé-réalités ça ne s’arrêtera jamais tant que les gens regarderont

  5. Laurane dit :

    Coucou, encore un article où je partage pas mal ton avis 🙂 Meme si j’adore regarder les IGTV 5 looks et que je suis celle qui va présenter des produits en stories, haha. Mais comme toi je n’étale pas ma vie et je suis bien d’accord il faut garder une limite 🙂

  6. Moi je dois avouer que j’ai beaucoup de mal avec l’idée de me mettre en scène, ou simplement raconter ma vie devant une camera ( en stories instagram par exemple) mais je comprends aussi celles qui le font pour être plus proches de leur communauté. Toutefois pour moi c’est une ligne edito, un vrai choix qu’elles font… et je sais à quel point en réalité elles ne racontent jamais vraiement tout 😉

    • laparenthesedor dit :

      Certaines ne racontent pas tout, mais certaines vont vraiment loin dans les détails. Si je dis ça c’est que je l’ai vu… Après chacun est libre de faire ce qu’il veut.

  7. Se montrer passionne les gens et ouvres la porte à la critique, au jugement, ce qui est vraiment triste. Pour ma part je ne vois pas d’inconvénient a se montrer, pour ma part je ne montrerais jamais tout, parce qu’il y a des choses qui sont privées, qui mérite d’être préservé comme ma famille, mon chéris…

  8. Noemi dit :

    Hello,
    Je suis plutôt en phase, j’ai un peu de mal avec ces dérives des réseaux sociaux … mais au final quand tu vois le nombre de followers … c’est que ça plait (c’est peut être ce qui m’inquiète au final haha)
    J’aime bien parler de mes voyages, donner envie aux gens de sauter le pas. Mais me filmer en train de siroter une coco pour faire la promo du café … bon … il y a un monde quoi ! 😀

    Merci pour cet article en tout cas ça permet de remettre en perspective certaines choses 🙂

  9. Farah dit :

    C’est une belle idée de lancer la question ! Tu le dis bien il en faut pour tous les goûts, et du coup on trouve le pire et le meilleur ! Mais j’ai quand même l’impression que la gen Z est finalement bien plus à l’aise sur le contrôle de leur vie privée vie/publique que nous millenials (j’ai connu les chat MSN et internet avec un nombre d’heure par mois…ouchhhhh!) enfin l’essentiel est de partager ce avec quoi on est à l’aise, car chacun(e) à son audience ! Aujourd’hui je suis moins réticente à partager des bouts de vie car je l’assume beaucoup plus, ma ligne rouge ce sont mes enfants et mon couple 😉

  10. C’est assez rare que je regarde les stories et surtout si c’est une vidéo. Je fuis encore plus. Car la plus part du temps mon téléphone est sur vibreur et j’ai coupé le son de tout.
    Je fuis certains blogs car ils ne correspondent pas à mes idées mais aussi à a pudeur que j’ai sur moi, notre couple qu’eux n’ont pas.

  11. Lara dit :

    Salut, ton article tombe à pic !! Je me posais justement cette question hier… je regardais un Insta que je suis car c’est une nana dans laquelle je peux me reconnaître et apprendre plein de chose !! Sauf que la, elle a filmé son rituel sous la douche et ça m’a un peu bloqué!! N’est Pas la une frontière dans l’intimité? Enfin bon ça n’engage que moi et je ne veux pas paraître reac mais quand même !!

  12. Morgane dit :

    Très chouette réflexion ! Personnellement, je suis d’accord avec toi. Les réseaux sociaux ont vraiment du bon pour faire découvrir des destinations, des marques peu connues, pour parler de sujet sérieux et dénoncer. Mais à côté de ça, montrer sa vie, ses enfants, faire des postures dangereuses pour le like, je suis contre… Le jugement devient trop facile et vite méchant aussi à cause des réseaux sociaux. C’est la raison pour laquelle je ne mets jamais de photos de moi sur Insta par exemple.

    • laparenthesedor dit :

      Surtout si c’est pour du like…. Encore pour celles qui aiment se montrer… Bon c’est leur problème. Mais pour du like… aie aie aie

  13. Je suis complètement d’accord avec toi, les réseaux sociaux sont de plus en plus intrusifs et perso j’ai du mal à partager quotidiennement des bouts de ma vie. Je préfère largement axer sur du “c’est utile aux autres”.

  14. Ornella dit :

    J’ai loupé un épisode parce que j’ai jamais vu ce truc de se filmer s’habiller du début à la fin ! Je ne connaissais pas du tout. Tu m’apprends quelque chose !

  15. Hello,

    Je comprends parfaitement ton article. Je suis sur Instagram depuis 5 ans et j’ai vu beaucoup d’évolutions. Je suis très heureuse de voir que l’on parle de règles, de cellulite et de choses qui constituent la réalité de la vie des femmes, je suis la première à la faire. Il est grand temps de briser les tabous. Concernant l’exposition de corps je suis assez partagé. Comme toi je ne vois pas souvent l’intérêt si ce n’est augmenter son nombre de like. Cependant Ça entraine aussi l’exposition de corps différents, de morphologies variées et ça permet à chacune de s’identifier et de se sentir représenter parce que non la norme n’est pas le corps fitté taille 34 avec des seins énorme et pas un pet de cellulite à l’horizon. Donc tout dépend pourquoi on montre son corps et le message qu’on souhaite passer. J’aime beaucoup @mybetterself et son #onveutduvrai . Après je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait que c’est très important de garder son jardin secret et quelques éléments de sa vie juste pour soi. A chacune de trouver son propre équilibre !

    Des bisous

    Morgane ✨

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Parenthese d'Or - Tout droit réservés
%d blogueurs aiment cette page :