Pourquoi je ne suis pas prête pour être maman

24 septembre 2019

C’est une question qui traverse souvent mon esprit. En vrai, ça traverse de temps en temps mon esprit, mais très souvent celui de mon entourage (collègues, famille). Alors c’est pour quand? Pas pour tout de suite désolée. Il y a plusieurs petites choses que je ne suis pas prête à abandonner pour le moment. Ou tout simplement, car, là, tout de suite maintenant. Non je n’ai pas envie.

À lire aussi Avoir des enfants ou avoir des chats?

Pourquoi je ne suis pas prête pour être maman

Pourquoi je ne suis pas prête pour être maman

La tranquillité après le travail

J’adore mon boulot, mais sincèrement travailler toute la journée avec 25 à 30 enfants. Dans le bruit, quasiment toute la journée, ça pompe toute mon énergie. Mais littéralement, je suis vidée de toute énergie le soir quand je rentre. Et l’une de mes plus grandes appréhensions c’est ça, ne pas être capable de supporter mon ou mes propres enfants le soir après le travail. Entendre crier, gronder. Devoir entamer une deuxième journée à la maison après le travail, c’est pas quelque chose qui me fait envie actuellement.

Écrire des articles

C’est quelque chose que j’adore faire. Que j’ai besoin de faire. Et qui mine de rien me prend beaucoup de temps. On en dirait pas comme ça, mais ça prend du temps. Je ne m’en plains pas car j’adore ça. Mais faire un article c’est long. Avoir des idées. Avoir l’inspiration. Écrire, mettre en page. Se lire. Relire encore. Même si parfois je ne le fais pas assez. Trouver des images libre de droit. Mettre des liens. Programmer. Voir si le seo est à peu près correct.

Dessiner Gribouille

C’est aussi quelque chose que j’adore faire, je m’amuse énormément à dessiner Gribouille. Je peux passer plusieurs heures sur une BD. J’aimerais voir les aventures de Gribouille grandir, mais je n’ai pas encore eu “la” grande idée. Mais on ne va pas se mentir, je ne suis pas une grande dessinatrice. Dessiner un simple pot de fleur, me donne énormément de travaille, de précision, c’est long, très long. Une seule image peut me prendre  3 heures facilement. Même si ça m’amuse beaucoup et me passionne énormément, c’est du temps, du travail. C’est très prenant.

Sachant qu’à côté je gère la page Facebook des aventures de Gribouille. Et pour attirer du monde et garder ceux qui sont présents, il faut être très actif.

Regarder des tas de séries

Soyons honnête les parents, les séries, c’est le soir tard, vers 22h30/23h00. Une fois que les enfants sont couchés. On remet les choses dans l’ordre. Le soir après le boulot je suis morte. Maximum, à 22h30 je suis dans mon lit. Les soirs où je ne suis pas en forme, malade ou autre en hiver, c’est parfois du 20h30/21h00 !! Et oui !! Donc on est d’accord que je ne pourrais plus regarder de séries. Impossible pour le moment, j’en ai beaucoup trop en cours. Entre, Good girls, Dead to me, Big little lies, Grey’s anatomy, What if, The bold type, the perfetionnist, Charmed, Plan coeur, Sex education et You. Vous voyez, je n’ai pas le temps.

L’envie

Finalement, celle-ci c’est un peu le ressenti des 4 autres faits, plus haut. L’envie, elle n’est pas encore arrivé. Je ne sais pas quand elle va arriver. Qui sait? Dans un mois? 6 mois? 1 an? Ou deux? Trois??? Je ne sais pas du tout, je ne suis pas voyante. Une chose est certaine, je ne vais pas me forcer.

Même si oui, j’adorerai voir ma maman devenir mamie. La voir avec mon enfant. J’ai eu la chance d’avoir une mamie merveilleuse pendant 8 ans, il me semble. Ce que je retiens c’est que 8 ans c’est pas assez, j’aurais tellement aimer avoir plus que ça. Je sais que ma maman sera aussi cette mamie merveilleuse. Par contre, j’aimerai que mes enfants, aient la chance d’avoir un papy formidable. Et oui, que mes enfants, aient cette chance, très longtemps (mon ou mes enfants), j’ai des parents géniaux, qui feront des grands-parents super géniaux. Mais pour moi, ce n’est pas encore le bon moment.

À lire aussi Avant je voulais un enfant tôt

Pourquoi je ne suis pas prête pour être maman

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réponse à “Pourquoi je ne suis pas prête pour être maman”

  1. je ressens les mêmes choses que toi… Je passe mes journées à écouter, analyser, faire preuve de patience que quand je rentre j’ai besoin d’un calme absolu. J’ai peur de ne pas être patiente avec mes enfants, je le suis déjà bof bof avec mon entourage… et pour le moment, l’envie n’y est pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Parenthese d'Or - Tout droit réservés
%d blogueurs aiment cette page :